Back to Main

Four Seasons Hotel Casablanca

  • Anfa Place Boulevard de la Corniche, Ain Diab, 20050 Casablanca, Morocco
CBL_412_square_300x300

Mehdi Zaanoun

Directeur Général
“La meilleure façon d’assurer la consistance et la créativité dans nos prestations est de renforcer nos équipes en les formant et en leur donnant le droit de s’exprimer. “

 

Mandat Four Seasons

  • Embauché pour la première fois en 2002 ; Maintenant Depuis 2018
  • Première affectation au Four Seasons: Stage - Barman, Four Seasons Hotel George V, Paris

Historique d’Emploi

  • Les Hôtels Hilton, à savoir Hilton Paris Charles de Gaulle; Hôtel Kempinski Mall of the Emirates, Dubai; Kempinski Nile Hotel; un Hôtel Waldorf Astoria, Trianon Palace à Versailles; Four Seasons Hotel George V, Paris

Lieu de Naissance

  • Carthage, Tunisie

Education

  • Diplôme de Gestion Hôtelière à École Hôtelière de Lausanne, Suisse

Langues Parlées

  • Anglais, Français, Arabe, Espagnol parlé

Le parcours de Mehdi Zaanoun fut assez long où il a bénéficié d’une expérience consistante dans le domaine de l’hôtellerie depuis le début de sa carrière en tant que stagiaire derrière le bar à cocktails du Four Seasons Hotel George V, Paris. Aujourd’hui, et après un détour de 14 ans qui lui a permis de progresser dans le management spécifiquement à travers le service nourriture et boissons dans plusieurs groupes d’hôtels internationaux en France et au Moyen Orient, le voilà nommé Directeur Général du Four Seasons Hotel Casablanca.

Alors, comment a Zaanoun pu passer ses premiers mois de sa nomination? « Etre constamment présent en compagnie du staff sur le terrain, observer, poser des questions, et comprendre leurs challenge. » Ce qu’il a pu examiner, dit-il, était positif et prometteur. « Il y’a beaucoup de talent ici, comme il y’a des opportunités de progression. La meilleure façon d’assurer la consistance et la créativité dans nos prestations est de renforcer nos équipes en les formant et en leur donnant le droit de s’exprimer. »

Casablanca est l’une des plus grandes villes d’Afrique. Bien que l’autre destination attractive du Maroc, Marrakech, soit connue pour ses hôtels de luxe, y compris le Four Seasons, la ville que Zaanoun considère être aujourd’hui son foyer promet beaucoup de succès pour le secteur commercial. « Aujourd’hui, plusieurs marchés commencent leur business ici, » il explique, « La Chine s’étend de plus en plus, l’Inde et d’autres marché émergents nous offre une opportunité indéniable. Les Etats Unis aussi d’ailleurs, du moment où plusieurs touristes nord-américains choisissent principalement Casablanca. »

Puis il y’a le marché local, considéré comme le plus important pour l’hôtel. Les casablancais et la communauté expatriée ont des attentes très élevées en ce qui concerne l’hôtellerie, a affirmé Zaanoun en précisant que son métier est de s’assurer qu’on ne prend pas uniquement soin d’eux, mais qu’on leur offre aussi un emplacement à la fois privilégié sur l’Atlantique et à proximité des monuments de la ville, ce qui assure l’attractivité de notre hôtel. « La clé du succès est d’avoir des clients qui recommandent notre hôtel en disant, ‘Oh, vous devez absolument héberger au Four Seasons, c’est l’endroit où aller! »

Qu’ils soient en train d’accueillir des clients au Lobby, d’offrir des soins au Spa, ou de server les spécialités marocaines au Mint, ou du poisson frais à Bleu ou à Lattitude 33, Zaanoun veut que son équipe soit fortement impliquée. Il adore orienter les chefs d’équipe et les faire participer à la prise de décision, « Demander aux gens ce qu’ils pensent est la meilleure façon de les impliquer » dit-il.

La première expérience qu’a eu Zaanoun dans l’hôtellerie de luxe fut autour de lui- à Carthage Palace, le Palais Présidentiel de la Tunisie, occupé par son grand-oncle Habib Bourguiba de 1956 à 1987, dont la mission, à cette époque-là, était de garantir l’indépendance du pays. La période vécue par Zaanoun à Carthage Palace était animée par l’arrivée et les départs des diplomates.

Il voyageait assez souvent avec sa famille, résidait dans « des hôtels magnifiques » ce qui l’a fasciné par cette touche luxueuse et ces scènes d’arrivée et de départ des clients, assurées par personnel , qui se répétaient constamment. « Pour moi, c’était ça le début, j’ai été attiré par les gens », se souvient-il. « Quatre-vingt-dix pourcent de ce métier est basé sur l’interaction entre les clients et les employés. Tu accueillis les clients des quatre coins du monde. Tu apprends toujours quelque chose.

Zaanoun voyage encore assez souvent, en compagnie de sa famille, visitant les sites historiques, découvrant des destinations culturelles, et faisant du sport une priorité lorsque le temps le permet.

Cependant, le retour au Four Seasons n’était qu’une question de temps. « Je croyais que c’était bien de voir comment les concurrents s’y prennent, mais j’ai toujours su que c’était l’établissement pour lequel j’ai toujours voulu travaillé. » La différence la plus frappante est que Four Seasons se concentre sur ses collaborateurs, affirme-t-il. “Les traiter bien est la meilleure façon pour les guider. “